Les bienfaits de l'activité physique

15 min de marche/jour = baisse de 30 % le risque de mortalité précoce (c'est-à-dire mourir avant 65 ans) (source : Wen et Al. 2011).

20 min marche/jour = 3 ans de vie en plus (source : Khaw et Al. 2008).

30 min d'activité physique/jour 5 jours par semaine = 30 % des infarctus du myocarde et AVC évités : aucun médicament n'est aussi efficace (source : OMS).

Activité régulière = baisse de 25 % des cancers du sein, colon et endomètre, 50 % de risque en moins de récidiver (source : Anses 2016).

Sport + bonne hygiène de vie = 11 à 14 années de vie en bonne santé en plus (source : Khaw et Al. 2008).

                                                       Pour les personnes âgées

Elle retarde la survenue de la dépendance de 7 à 10 ans.

Si on privilégie le renforcement musculaire = 30 % de taux de chutes en moins.

L'activité physique réduit la perte de la masse musculaire (acquise à 20 ans, elle diminue de 0,5 à 1 % dès 30 ans ; remplacée en poids par de la graisse), perte qui diminue les capacités fonctionnelles (marche, équilibre,...). Elle retarde le risque de diabète, aide à faire face à des maladies,...

Les médecins peuvent, à partir du 1er mars 2017, prescrire des activités physiques adaptées (APA) à des patients souffrant de maladies chroniques (article L.1172-1 du Code de la santé publique publié le 30 décembre 2016).

Remarque : ce n'est pas remboursé par la Sécurité sociale.

En parallèle, ne pas diminuer sa ration calorique avec l'âge (2 000 à 2 500 cal par jour pour les femmes et les hommes), garder sa ration de protéines suffisante (1 g/kg pour un adulte, de 1,2 à 1,5 g/kg avec l'âge), ne pas être carencé en vitamine D (comme une moitié de la population).

Le magazine de la santé, France 5, les 29 juin, 10 octobre 2018